Auberge en Forêt » Voyages » Les merveilles de la ville de Dubaï

Dubaï représente l’une des destinations touristiques les plus prisées et visitées de ces dernières années. D’ailleurs, rien qu’en 2019, cette ville construite en plein désert a accueilli pas moins de 16 millions de visiteurs. Avant d’être aujourd’hui le nouveau rêve du monde arabe, Dubaï était autrefois un petit port de pêche, dans un désert aussi aride que sec. Aujourd’hui, Dubaï représente la deuxième plus grande ville des Emirats Arabes Unis (EAU), un apanage de luxe, de grandeur et de démesure avec des atouts incontestables. Suivez avec moi ma découverte de Dubaï. 

Des architectures modernes et uniques au monde

Pendant que j’effectuais les préparatifs pour voyager à Dubaï,  et que j’étais en attente d’obtenir le visa électronique pour Dubaï, je ne m’attendais pas à être autant impressionné à mon arrivée. Cet enchevêtrement de routes, ponts, autoroutes et lignes de métro qui caractérisent bien la ville. Je suis surpris de découvrir que la plupart des routes ne disposent pas de trottoirs, mais plutôt de voies de stationnement. Mon guide m’explique que c’est fait exprès pour permettre aux habitants d’avoir facilement accès aux nombreux immeubles qui composent la ville. 

L’hôtel Burj Al Arab et la tour Burj khalifa surplombent majestueusement la ville de leur hauteur impressionnante. On se sent tout petit à côté. Heureusement, pendant les préparatifs pour voyager à Dubaï, j’ai prévu la location d’un véhicule. Je me rends compte qu’il est quasi impossible de visiter Dubaï à pied, surtout du fait de la chaleur. 

Cet émirat, représente une mégapole internationale qui s’agence autour de quatre pôles de vies extérieures, du nord au sud : 

  • Dubaï Creek pour vivre une expérience de Dubaï simple et authentique
  • Dubaï Fontain pour une expérience urbaine complète autour du Burj Khalifa
  • Madinat Jumeirah pour un séjour luxueux, les pieds dans l’eau
  • Dubai marina entouré de grattes-ciel

Chacun de ces centres, a des spécificités propres. En fonction de votre budget, vous pouvez séjourner dans l’un ou l’autre. Personnellement, j’ai choisi Madinat Jumeirah pour ses nombreux restaurants et sa proximité avec la mer. De nombreux touristes plus fortunés, avec leur visa Dubaï, optent pour l’une des villas de luxe de Palm Jumeirah, l’île artificielle de Dubaï en forme de palmier. Une création futuriste visible depuis la lune. 

La ville de toutes les possibilités 

Dubaï est connue non seulement en raison de son architecture futuriste et unique au monde, mais également en raison de toutes les activités divertissantes qu’il est possible d’y faire. Une fois mon E-visa Dubai en poche, j’ai pensé à dresser une liste de tout ce que j’avais envie de faire une fois dans l’Emirat. Par contre, il a fallu bien approvisionner mes cartes de crédit. Dubaï est aussi beau que cher. 

Premier arrêt, les Malls pour faire du shopping. Entre les vêtements, les chaussures, les parfums et les nombreux autres accessoires, il est bien difficile de résister aux articles proposés par les milliers de boutiques que comptent les nombreux Malls de Dubaï. Entre deux achats, je déjeune dans des restaurants proposant des menus aussi variés qu’exotiques. L’avantage, c’est qu’à Dubaï il n’y a aucune restriction alimentaire. Vous pouvez tout trouver à manger. 

Après le shopping, il faut se détendre. Et où le faire mieux qu’à Dubaï ? Le concept divertissement de Dubaï se veut particulièrement diversifié avec des options familiales et particulièrement tournées vers les enfants. Si vous venez à Dubaï en famille, je vous recommande de faire un tour à l’IMG worlds of Adventure qui représente le parc à thème intérieur le plus grand au monde ensuite au Motiongate, un parc inspiré d’Hollywood, puis, au Legoland Dubaï. Vos enfants adolescents apprécieront sûrement de faire un tour au Hub Zero dédié à la réalité virtuelle ou alors une montée d’adrénaline dans les manèges vertigineux du parc aquatique du Complexe Atlantis.

découvrir dubai

 Personnellement, pour des activités en journée, j’opte pour le patinage à la patinoire de Dubaï et une visite au Dolphin Bay où j’ai nagé avec les dauphins. Je décide enfin d’aller travailler mon swing sur l’un des nombreux parcours ultramodernes de golf que compte l’émirat. D’ailleurs, Dubaï a été élue « meilleure destination du golf au monde ». En soirée, je préfère faire la fête. Et Dubaï représente un cadre propice pour cela. Les bars, clubs et boîtes de nuit se côtoient et illuminent les nuits de musiques endiablées et de jeux de lumières spectaculaires. Même si tout y est permis, il existe quelques restrictions : 

  • Interdiction de boire de l’alcool avant 21 ans,
  • Interdiction de consommer de l’alcool ou d’être ivre sur la voie ou au volant,
  • Interdiction de servir de l’alcool en période de ramadan.

Dubaï fait montre d’un certain respect de la liberté des mœurs qui lui permet d’accueillir des visiteurs de tous les horizons. D’ailleurs, beaucoup choisissent de s’y installer. Pour preuve, les émiratis représentent moins de 10% des 3 400 800 habitants que comptait la ville en 2020. 

Dubaï, c’est également une ville qui allie modernité et tradition, dans un mélange parfaitement synchronisé. Le centre-ville a par exemple conservé une apparence traditionnelle avec des rues étroites, des petites maisons blanches qui rappellent la plupart des villes arabes. Je note également la présence des souks dans les quartiers Deira et Bur Dubaï. 

J’espère obtenir à nouveau dans quelque temps un E-visa Dubaï pour revenir dans cette ville qui n’arrête pas de grandir et de surprendre.